H.com

Retour

Près de 800 collaborateurs déjà vaccinés

Près de 800 collaborateurs déjà vaccinés

27.01.2021

La campagne interne de vaccination contre le SARS-CoV-2 a dû être momentanément interrompue le 29 janvier.

Lancée le 18 janvier, la campagne RHNe de vaccination contre la Covid-19 avait permis, le 27 janvier au soir, d'administrer la première dose du vaccin à 777 collaborateur·trice·s (508 à PRT et 269 à CDF) et de leur fixer un rendez-vous pour la seconde injection.

Suite à un retard d’approvisionnement en dose de vaccin au niveau européen, les prochaines doses annoncées ne pourront pas nous être livrées et les injections de la première dose aux collaboratrices et collaborateurs du RHNe ont dû être momentanément suspendues le 29 janvier. Les rendez-vous pris la semaine suivante ont ainsi malheureusement dû être annulés.

En principe, de nouvelles livraisons sont prévues à fin février, début mars, et permettront de proposer, à ce moment, de nouveaux rendez-vous pour les personnes qui devaient se faire vacciner dès la semaine du 1er février, ou qui auraient souhaité se faire vacciner plus tard.

Le RHNe ne manquera pas d'informer les collaboratrices et collaborateurs, sitôt qu'il aura toutes les informations nécessaires.

Les personnes déjà vaccinées gardent le rendez-vous d’ores et déjà prévu pour la seconde injection. De légères adaptations peuvent être communiquées individuellement par le service de santé au travail. En cas de questions, le service de santé au travail reste à disposition (CDF: 032.967.38.10 et PRT: 032.713.38.10).

Jusqu’ici, 1270 inscriptions pour une vaccination ont été réalisées. A noter que les 489 collaborateur·trice·s testés positif·ve·s ces trois derniers mois ne sont pas éligibles pour cette première phase de vaccination.

 

Pour rappel, il n’a pas été possible d’organiser la vaccination sur tous les sites en raison de contraintes techniques très importantes. Toutes celles et tous ceux qui le souhaitent peuvent se faire vacciner sur les sites aigus. En cas de vaccination, l’équivalent d’une heure de travail sera comptabilisé afin de tenir compte des inconvénients liés aux déplacements.