Orthopédie - Filière Hanche

L’articulation de la hanche ou articulation coxo-fémorale est une articulation dont la fonction est essentielle pour toutes les activités de la vie quotidienne et pour les activités sportives. Un certain nombre de pathologie peuvent l’affecter et diminuer par conséquent la qualité de vie ou la possibilité de pratiquer le sport que vous aimez.

Au sein du service d’orthopédie des RHNe, nous avons à cœur de préserver une fonction optimale de la hanche afin de préserver la meilleure qualité de vie possible et la possibilité de pratiquer toute activité sportive.

Voici ce que nous proposons dans notre service :

  • Prothèses primaires par abord minimal invasif (abord antérieur), c’est-à-dire qui préserve les tissus autour de l’articulation. Nous utilisons des implants modernes, cimentés ou non, avec une planification en trois dimensions (3D) pour un résultat optimal.
  • Révision de prothèse, c’est-à-dire changement de tout ou partie de la prothèse en fonction de la pathologie et éventuellement reconstruction de defects osseux.
  • Traitements des fractures du fémur et de la région de l’articulation de la hanche. Fracture fréquente du col fémoral ou de la région pertrochantérienne, fracture péri-prothétique, fracture du fémur.
  • Chirurgie conservatrice de la hanche. Il s’agit principalement du traitement des conflits fémoro-acétabulaire que l’on rencontre chez le jeune sportif avant que des lésions trop importantes de l’articulation ne surviennent.

Dans tous les cas nous prenons soin de réaliser une prise en charge individualisée tout en respectant des protocoles validés par les centres de références en Suisse ou à l’étranger.

Contact et horaires

Responsable : Dr. Alexandre de Cannière

Tél. +41 32 713 35 04
08h30 - 12h00 -- 13h00 - 17h00
Courriel : hne.secretariatortho-trauma@rhne.ch

Questions fréquentes

Quand pourrai-je prendre une douche ou un bain ?

Certains pansements utilisés sont étanches et permettent de prendre des douches. Cependant, par mesure préventive et pour limiter au maximum le risque d’infection, nous recommandons de ne pas mouiller la zone opératoire tant que les fils ne sont pas retirés, généralement à la fin de la 2ème semaine.

Quand pourrai-je conduire une voiture ?

Cela dépend principalement de la nécessité d’utiliser des cannes. En pratique, dès que vous pouvez vous déplacer sans cannes, vous pouvez recommencer à conduire. Nous recommandons l’utilisation de cannes pendant minimum 1 semaines mais certaines personnes en ont besoin ou se sentent plus rassurées pendant les 6 premières semaines.

Pourrai-je refaire du sport avec une prothèse totale de hanche ?

Oui. La technique mini-invasive (abord antérieur) de même que les implants modernes permettent de ne plus avoir peur de la luxation. Dès le jour opératoire, vous recommencez à marcher. La marche plus sportive ou le vélo peuvent être recommencés dès que possible en fonction des douleurs. Toutefois, nous recommandons de limiter les activités à haut risque de chute (ski, VTT de descente, parapente, …). De même, si vous pratiquez le yoga ou des formes de stretching, il se peut que certains mouvements soient dangereux. N’hésitez pas à en parler à votre chirurgien.

Et à l’aéroport ?

Il se peut que le portique sonne à votre passage. Cela dépend principalement du type de prothèse que vous avez ainsi que du réglage de l’appareil. En pratique, ce n’est jamais un problème. Vous pouvez en informer le personnel du contrôle de sécurité. Il se peut qu’un agent vous contrôle à part.

Quelle durée d’hospitalisation pour une prothèse de hanche ?

La durée d‘hospitalisation dépend surtout de l’âge. En règle général, vous êtes hospitalisé le jour-même de l’opération et vous pouvez quitter l’hôpital 2 jours après l’opération. La technique mini-invasive (abord antérieur) que nous utilisons, associée à des infiltrations antalgiques, à de la physiothérapie pré-opératoire et une rééducation intensive immédiatement post-opératoire vous permet de rentrer rapidement chez vous. Certaines personnes ont néanmoins besoin de mesure d’accompagnement à domicile ou même d’un séjour en centre de rééducation. Nous en discutons avant l’opération et les éventuelles mesures nécessaires sont mise en place par nos équipes pendant l’hospitalisation.

Dans tous les cas, nous vous revoyons 2 semaines après l’opération pour l’ablation des fils et 6 semaines après l’opération pour le premier contrôle radiologique. Bien entendu, dans l’intervalle, nous sommes toujours à disposition par téléphone ou en consultation pour n’importe quel question ou problème que vous pourriez avoir (tél. +41 32 713 35 04, de 08h30 à 12h00 et de 13h00 à 17h00 ou par courriel : hne.secretariatortho-trauma@rhne.ch ou par les urgences en cas de nécessité)

Quelle surveillance pour la cicatrice ?

Les pansements utilisés sont transparents et permettent de voir la cicatrice sans enlever le pansement. Ce dernier est placé de façon stérile en fin d’intervention et ne doit pas être changé tant qu’il reste étanche et ce jusqu’à l’ablation des fils.

Si vous constatez une rougeur, un saignement ou si le pansement se décolle, il faut consulter rapidement (tél. +41 32 713 35 04, de 08h30 à 12h00 et de 13h00 à 17h00 ou par courriel : hne.secretariatortho-trauma@rhne.ch ou par le service des urgences)

Quel médicament devrai-je prendre après l’opération ?

Vous aurez bien sûr un traitement antidouleur qui est adapté à chacun.

Afin de favoriser la cicatrisation et éviter la formation de calcification autour de l’articulation, nous vous prescrivons des anti-inflammatoires (généralement de l’ibuprofène) à prendre systématiquement pendant les 7 premiers jours après l’opération.

Afin de prévenir le risque de thrombose veineuse profonde qui augmente légèrement pendant les 4 semaines post-opératoire (come pour la plupart des opérations orthopédiques sur les membres inférieurs), nous vous prescrivons du rivaroxaban (Xarelto) à prendre 1x/j pendant les 4 premières semaines.

Le reste de votre traitement habituel peut être repris (éventuellement adapté) dès le lendemain de l’intervention.